Blog

états unis

Où payer le moins d’impôts aux États-Unis ?

Les Etats-Unis offrent de nombreuses opportunités à ceux qui viennent vivre ou construire leur avenir chez eux. Du démarrage d’une entreprise à l’expansion de votre carrière, de nombreux facteurs font de ce pays l’une des destinations d’immigration les plus populaires au monde. Les Etats Unis ne sont peut-être pas le pays le plus facile en matière d’impôt. En effet, le système fiscal des États-Unis est très complexe et les gens doivent généralement payer leurs impôts séparément au niveau fédéral et au niveau des Etats.

Parfois, ils paient également des taxes municipales et départementales. Il impose également des taxes à tout étranger travaillant aux Etats Unis. Un certain nombre des pays des Etats Unis ont des impôts très bas, ce qui en fait des lieux de vie attrayants pour les personnes qui souhaitent conserver une plus grande partie de leur argent durement gagné. Où payer le moins d’impôts aux Etats Unis ? C’est de ça que nous parlerons dans ce nouvel article.

Notion d’impôt aux Etats Unis

Le système fiscal américain est basé sur le concept de l’imposition par la capacité de payer. Cela signifie que le gouvernement impose les particuliers et les entreprises en fonction de leurs revenus et de leur patrimoine. Le montant des impôts que chaque contribuable paie est déterminé par son taux marginal d’imposition, qui est le pourcentage du revenu qui doit être payé en impôts. Les taux marginaux d’imposition des particuliers vont de 0 à 37 %, tandis que les taux marginaux d’imposition des entreprises vont de 15 à 35 %.

Le système fiscal américain est progressif, ce qui signifie que les contribuables à revenu élevé paient un pourcentage plus élevé de leur revenu en impôts que les contribuables à faible revenu. Les taux d’imposition pour chaque tranche de revenu sont fixés par le Congrès et sont révisés régulièrement. Le taux d’imposition marginal pour la tranche de revenu la plus élevée est actuellement de 37 %.

Le montant des impôts payés par chaque contribuable dépend également de ses déductions fiscales et de ses crédits d’impôt. Les déductions fiscales réduisent le montant du revenu imposable, tandis que les crédits d’impôt réduisent le montant des impôts payés. Parmi les déductions fiscales courantes, citons celles relatives :

  • Aux dons de charité
  • Aux intérêts hypothécaires
  • Aux impôts locaux et d’État

Les crédits d’impôt comprennent le crédit d’impôt pour enfants et le crédit d’impôt sur le revenu gagné.

Le système fiscal des États Unis est complexe, mais il est conçu pour être équitable et pour collecter les recettes nécessaires au financement des opérations gouvernementales. Les impôts sont un élément important de notre société et devraient être payés par tous ceux qui en ont la capacité. Le système fiscal américain repose sur le concept de l’impôt sur la capacité de payer, ce qui signifie que les particuliers et les entreprises sont imposés en fonction de leurs revenus et de leur patrimoine.

Le gouvernement fédéral impose le revenu des particuliers à différents taux, en fonction du montant du revenu gagné. Le taux d’imposition sur le revenu le plus faible est appelé le taux d’imposition marginal, tandis que le taux d’imposition sur le revenu le plus élevé est appelé le taux d’imposition effectif. Le taux marginal d’imposition aux États-Unis est actuellement fixé à 15 %. Cela signifie que si vous gagnez 50 000 $ de revenus, vous paierez des impôts à un taux de 15 % sur les premiers 50 000 $. Le taux d’imposition effectif, quant à lui, est le taux d’imposition que vous payez réellement après avoir pris en compte toutes les déductions et tous les crédits d’impôt. Par exemple, si vous gagnez 50 000 $ et si vous avez 15 000 $ de déduction, votre taux d’imposition effectif sera de 20 %.

Les types d’impôts existant aux Etats Unis

Le système fiscal des États-Unis est complexe, avec de nombreux types d’impôts différents. Le gouvernement fédéral perçoit les impôts sur le revenu, les impôts sur les salaires, les impôts fonciers, etc. Les gouvernements des États et les collectivités locales perçoivent également des impôts.

Il existe de nombreux types d’impôts différents aux États-Unis. Le type d’impôt le plus courant est l’impôt fédéral sur le revenu. Cet impôt est imposé aux particuliers et aux entreprises par le gouvernement fédéral. Le taux d’imposition varie en fonction du montant du revenu imposable gagné. Les autres types d’impôts comprennent les impôts locaux et d’État, les taxes de vente, les impôts fonciers et les droits de succession.

La plupart des Américains sont tenus de payer des impôts. Le montant de l’impôt dû dépend de nombreux facteurs, dont le code des impôts, qui est complexe, et les taux d’imposition, qui peuvent changer d’une année à l’autre. Les déductions et les crédits d’impôt peuvent également avoir une incidence sur l’impôt à payer.

Les deux types de systèmes fiscaux aux Etats unis

Il existe deux types de systèmes fiscaux aux États-Unis :

  • Le système d’impôt progressif qui se caractérise par des taux d’imposition qui augmentent à mesure que le revenu augmente.
  • Le système d’impôt régressif qui se caractérise par des taux d’imposition qui diminuent à mesure que le revenu augmente.

Les États-Unis ont un système d’imposition progressif, ce qui signifie que les taux d’imposition augmentent à mesure que le revenu augmente. Le gouvernement fédéral perçoit des impôts sur les revenus, les salaires, les biens, etc., ainsi que sur les gouvernements des États et les collectivités locales.

Les gens pensent que les impôts aux États-Unis sont trop élevés. D’autres pensent que les impôts sont nécessaires pour financer d’importants programmes gouvernementaux. Quelle que soit votre opinion, il est important de comprendre le concept des impôts aux États-Unis. Les impôts américains peuvent être déroutants, mais il est important d’avoir une compréhension de base des différents types d’impôts. Cela vous aidera à prendre des décisions éclairées en matière de planification fiscale.

La déclaration d'impôts aux États-Unis

  1. La première étape de la déclaration d’impôts américaine consiste à décider du formulaire à utiliser en fonction de votre statut professionnel. Le choix le plus populaire pour les personnes ayant un employeur aux États-Unis est le formulaire W-12, tandis que les travailleurs indépendants doivent plutôt utiliser le formulaire W-13.
  2. Une fois que vous avez déterminé le formulaire d’impôt à utiliser, vous devrez rassembler tous les documents nécessaires. Cela comprend votre numéro de sécurité sociale, vos formulaires fiscaux et tout autre document relatif à l’impôt sur le revenu
  3. L’IRS traitera ensuite votre déclaration d’impôts et vous enverra un remboursement d’impôts, si celui-ci est dû. Il est important de noter que le processus de remboursement d’impôts peut prendre plusieurs semaines, veuillez donc être patient. Si vous avez des questions sur le processus de déclaration d’impôts, veuillez contacter l’IRS. Ils seront heureux de vous aider tout au long du processus.
  4. Une fois que vous avez tous les documents nécessaires, vous devez remplir le formulaire de déclaration de revenus. Vous pouvez le faire à la main ou en ligne.
  5. Une fois le formulaire de déclaration d’impôt rempli, vous devez le soumettre à l’IRS.

Où payer le moins d’impôts aux Etats Unis ?

Les États-Unis ont le taux d’imposition le plus élevé au monde. Le taux d’imposition marginal le plus élevé est de 39,60 %, et le taux d’imposition moyen est de 18,21 %. Cependant, certains pays ont des taux d’imposition plus faibles.

Il existe toutefois quelques points positifs en ce qui concerne les impôts aux États-Unis. Une poignée d’États ont des taux d’imposition bien inférieurs à la moyenne nationale.

En matière d’impôts, les États-Unis ne sont pas le pays le plus favorable au monde. Cependant, certains États ont des taux d’imposition bien inférieurs à la moyenne nationale. En particulier, les États sans impôt sur le revenu ont des taux d’imposition globaux beaucoup plus faibles que les autres États.

Voici une liste des pays où les impôts sont les plus bas aux États-Unis :

  • Le Wyoming 
  • L’Alaska 
  • Le Dakota du Sud 
  • Le Texas 
  • Le New Hampshire 
  • La Floride 
  • Nevada 
  • Le Delaware 
  • Le Washington D.C. 

Top des 7 pays à faible taux d’imposition aux Etats Unis

Si vous êtes à la recherche d’une faible charge fiscale, 7 États valent vraiment la peine d’être considérés. Ils ont tous leur propre structure fiscale, mais tous offrent des avantages significatifs en matière de pression fiscale. Le Wyoming, le Nevada, le Dakota du Sud, l’Alaska, le Floride, le New Hampshire et le Montana ont tous des taux d’imposition inférieurs à ceux de la plupart des États américains.

Voici un aperçu de la situation fiscale dans chaque État :

Le Wyoming

Wyoming

L’État du Cowboy n’a pas d’impôt sur le revenu des particuliers et une taxe de vente très faible. Le Wyoming n’a pas d’impôt sur le revenu des personnes physiques et une taxe de vente très faible, ce qui en fait un endroit idéal pour les entreprises. La charge fiscale au Wyoming n’est que d’environ 5 %, ce qui est bien inférieur à la moyenne nationale. Le Wyoming a le taux d’imposition le plus bas des États-Unis, avec un peu plus de 5%. L’État a également de faibles impôts fonciers. Ces facteurs font du Wyoming un endroit idéal pour conserver votre argent. Si vous êtes à la recherche d’un faible taux d’imposition, le Wyoming est certainement l’endroit où il faut être. Les lois fiscales de l’État sont très favorables aux entreprises et il existe de nombreuses possibilités d’économiser de l’argent sur vos impôts.

Les taux d’imposition du Wyoming sont parmi les plus bas des États-Unis. Le taux de la taxe de vente de l’État n’est que de 4 %, et les taux de l’impôt foncier sont parmi les plus bas du pays. Il n’y a pas d’impôt sur le revenu des particuliers, d’impôt sur les revenus de retraite, d’impôt sur les successions ou les héritages. Le Wyoming a bien un impôt sur le revenu des sociétés, mais il n’est que de 7 %. Tous ces facteurs font du Wyoming un endroit attrayant pour vivre et faire des affaires.

Le Nevada

Nevada

Comme le Wyoming, le Nevada n’a pas d’impôt sur le revenu des particuliers. Il a cependant une taxe de vente plus élevée que celle du Wyoming. Le Nevada n’a pas non plus d’impôt sur le revenu des particuliers, mais sa taxe de vente est plus élevée que celle du Wyoming mais cela peut être compensé en vivant dans un comté où les taxes foncières sont faibles. La charge fiscale au Nevada n’est que d’environ 6,5 %. En matière de taux d’imposition, le Nevada se situe plutôt dans la moyenne. Le taux de la taxe de vente de l’État, qui s’élève à 4 %, est le même que celui de la taxe sur la valeur ajoutée de l’Union européenne. Le ménage américain moyen dépense environ 2 000 $ par an en taxes d’État et locales, et au Nevada, ce chiffre est également de 2 000 $.

Donc, si vous cherchez à économiser de l’argent sur les impôts, le Nevada n’est pas le pire endroit pour vivre, mais ce n’est certainement pas le meilleur non plus. Cependant, l’État n’a pas d’impôt sur les revenus du travail, ce qui est une bonne nouvelle pour les travailleurs. Et si les taxes foncières sont relativement élevées au Nevada, l’État offre un crédit d’impôt pour les propriétaires. Donc, si vous envisagez de déménager au Nevada, il y a quelques considérations fiscales à garder à l’esprit. Toutefois, dans l’ensemble, le Nevada offre un climat fiscal favorable aux travailleurs et aux propriétaires.

Le Dakota du Sud

Dakota du Sud

Le Dakota du Sud n’a pas d’impôt sur le revenu des particuliers et sa taxe de vente est inférieure à celle de la plupart des États. La charge fiscale du Dakota du Sud n’est que d’environ 7 %. Le Dakota du Sud a l’un des taux d’imposition les plus bas du pays, ce qui en fait un endroit idéal pour vivre si vous souhaitez conserver une plus grande partie de votre argent durement gagné. Le taux d’imposition du Dakota du Sud est également inférieur à la moyenne nationale, ce qui signifie que vous aurez plus d’argent à épargner ou à dépenser pour les choses que vous voulez. Si vous recherchez un faible taux d’imposition, le Dakota du Sud est l’endroit idéal.

Le Dakota du Sud a l’un des taux d’imposition les plus bas du pays. En fait, il a le deuxième taux d’imposition d’État le plus bas des États-Unis. L’impôt foncier moyen dans le Dakota du Sud n’est que de 760 $ par an. C’est moins de la moitié de la taxe foncière moyenne nationale de 760 $.

L'Alaska

Alaska

L’Alaska n’a pas de taxe de vente d’État ni d’impôt sur le revenu des particuliers. La charge fiscale en Alaska n’est que d’environ 7 %. C’est beaucoup moins que la moyenne nationale d’environ 15 %. L’État a également des impôts sur la production de pétrole et de gaz, ce qui permet de maintenir des impôts bas pour les résidents. Il n’y a pas de taux d’imposition en Alaska. L’État n’a pas d’impôt sur le revenu des particuliers, de taxe de vente ou d’impôt sur les sociétés. Cela en fait un paradis fiscal pour les entreprises et les particuliers.

L’État a bien quelques taxes, comme l’impôt foncier et un impôt sur les bénéfices pétroliers, mais elles sont relativement faibles. Cela fait de l’Alaska un endroit idéal pour vivre et travailler. Le taux de l’impôt sur les sociétés en Alaska est de 21 %. Le taux de l’impôt foncier varie selon les municipalités, mais le taux moyen est d’environ 1,5 %.

Le Montana

Montana

Dans l’ensemble, le Montana a un taux d’imposition relativement faible. En fait, le Montana est l’un des États les plus riches du monde, avec une charge fiscale d’environ seulement 7,5 %. Toutefois, le Montana a une taxe de vente plus élevée que certains autres États. En 2017, le Montana a un taux d’imposition de 0,98 %, ce qui est inférieur à la moyenne nationale d’environ 14,62 %. Ce taux d’imposition s’applique aux déclarations de revenus fédérales et étatiques. Le remboursement d’impôt moyen dans le Montana est de 2 400 $, ce qui est supérieur à la moyenne nationale de 3 000 $. Il y a quelques raisons pour lesquelles les taux d’imposition au Montana sont plus bas que dans le reste du pays. L’une des raisons est que le Montana a un coût de la vie plus bas que la plupart des États.

Cela signifie que les Montanais disposent de plus de revenus disponibles, qui peuvent être utilisés pour payer les impôts. Une autre raison est que le Montana est un état relativement rural, et que les taux d’imposition sont généralement plus faibles dans les zones rurales. Enfin, le Montana a un taux de taxe de vente inférieur à celui de la plupart des États. Cela contribue également à son faible taux d’imposition.

La Floride

Floride

La Floride n’a pas d’impôt sur le revenu de l’Etat, ce qui en fait un endroit idéal pour les retraités ou toute personne qui souhaite conserver une plus grande partie de son argent. L’État a des impôts fonciers élevés mais cela peut être compensé en vivant dans un comté où les impôts sont faibles. Le taux d’imposition en Floride est tout à fait raisonnable par rapport à d’autres États. La taxe de vente de l’État est de 6%, et la taxe locale moyenne est de 1 %, soit un total de 7 %. Les impôts fonciers sont également faibles, avec une facture fiscale médiane d’un peu plus de 2 000 $ par an. De plus, les résidents bénéficient d’un certain nombre de réductions et d’exonérations fiscales. Dans l’ensemble, la Floride est un endroit idéal pour vivre si vous recherchez des impôts bas.

Le New Hampshire

New Hampshire

Le New Hampshire n’a pas de taxe de vente d’Etats et un taux d’impôt foncier inférieur à la moyenne. Ce pays dispose d’un impôt sur les successions, mais cela ne s’applique qu’aux successions d’une valeur supérieure à 675 000 $. Le New Hampshire a des taux d’imposition parmi les plus bas du pays. Il n’a pas de taxe de vente ni d’impôt sur le revenu, et le seul est un impôt foncier qui s’applique aux biens immobiliers et aux véhicules. Le taux d’imposition du New Hampshire est très bas, ce qui en fait un endroit idéal pour vivre. Il n’y a pas d’allégements fiscaux pour les entreprises, mais l’État a un taux d’imposition très bas. Si vous cherchez un endroit où vivre avec de faibles impôts, le New Hampshire est l’endroit idéal pour vous.

Comment payer moins d’impôts aux Etats Unis ?

Les lois fiscales sont complexes, et il est important de les comprendre. Il existe un certain nombre de déductions et de crédits d’impôt qui peuvent vous faire économiser de l’argent. Il est important d’avoir un conseiller fiscal qui peut vous aider à comprendre les lois fiscales et les moyens d’économiser de l’argent sur vos impôts. Les impôts sont l’un des facteurs les plus importants à prendre en compte lorsque l’on vit aux États-Unis. Il existe un certain nombre de moyens d’économiser sur les impôts, et il est important de comprendre les lois fiscales afin d’en tirer parti. Voici quelques conseils pour économiser des impôts aux États-Unis :

Comprendre les lois fiscales

Les lois fiscales américaines sont complexes et il est important de les comprendre. Il existe un certain nombre de déductions et de crédits d’impôt qui peuvent vous faire économiser de l’argent, et il est important de les connaître pour en profiter.

Parler à un conseiller fiscal

Un conseiller fiscal peut vous aider à comprendre les lois fiscales et la façon d’en tirer parti. Il peut également vous aider à trouver des déductions et des crédits d’impôt dont vous n’avez peut-être pas connaissance.

Restez organisé

Conserver de bons dossiers et des reçus peut vous faire économiser de l’argent lorsque vient le temps de remplir votre déclaration d’impôts. Assurez-vous de garder une trace de toutes vos dépenses afin de pouvoir profiter des déductions fiscales.

Déclarer vos impôts par voie électronique peut vous faire gagner du temps et de l'argent

Il existe un certain nombre de services de préparation des déclarations en ligne qui peuvent vous aider à remplir vos déclarations rapidement et facilement, notamment le programme Free File de l’IRS.

Une façon d’économiser des impôts aux États-Unis est de profiter des déductions fiscales. Les dépenses déductibles peuvent inclure des choses comme les intérêts hypothécaires, les impôts fonciers et les dons de charité. En détaillant vos déductions, vous pouvez réduire votre facture fiscale. Une autre façon d’économiser sur les impôts est d’investir dans un compte fiscal avantageux, tel qu’un 401 k ou un IRA. Ces comptes vous permettent d’épargner pour la retraite tout en bénéficiant d’un allègement fiscal. En suivant ces conseils, vous pouvez économiser de l’argent sur vos impôts aux États-Unis. N’oubliez pas de consulter un conseiller fiscal pour vous assurer que vous profitez de toutes les déductions et de tous les crédits d’impôt à votre disposition. Et restez organisé tout au long de l’année pour rendre la saison des impôts aussi facile que possible.

    FAQ - Questions fréquentes

    Si vous cherchez à payer le moins d’impôts possible aux États-Unis, il existe quelques pays dans lesquels vous devriez envisager de déménager. Ces pays ont des taxes immobilières plus faibles, ce qui peut vous faire économiser une somme d’argent importante chaque année. Parmi ceux-ci, nous avons : La Floride, le Montana, L’Alaska, Le new Hampshire, Le Wyoming.

    Les États-Unis ont des taxes immobilières parmi les plus élevées au monde. En fait, selon une étude récente, les États-Unis ont le troisième taux d’imposition immobilière le plus élevé du monde développé. Les cinq premiers pays offrant un fort taux d’imposition aux Etats Unis sont : New York, Hawaii, Connecticut, Californie, Illinois.

    Pour payer moins d’impôts aux Etats Unis il faut : rester organisé, comprendre les lois fiscales, parler à un conseiller fiscal, etc.

    Sources utilisées pour la rédaction de cet article

    Expat Immo

    À propos

    Expat' Immo est basé à Singapour et Dubaï. Nous aidons les expatriés à investir dans des immeubles/appartements de rapport en France.