Blog

Comment investir en tant qu’expatrié ?

L’investissement que vous faites aujourd’hui vous sera bénéfique dès demain. C’est la raison pour laquelle, investir en tant qu’expatrié requiert une vision sur le long terme.

Vous ne verrez sûrement vos retours sur investissement qu’à partir de 15, 20, 25 ans… ? Vous le comprendrez rapidement, investir de façon pérenne est l’investissement le plus sécuritaire que vous puissiez choisir.

Que ce soit par le biais de la bourse ou encore de la cryptomonnaie, vous souhaitez faire fructifier votre argent ? Et pourquoi par l’immobilier français ?

Un marché plus prometteur que jamais qui vous séduira en fonction de ce qu’il peut vous apporter. 

“Pourquoi investir en France dans l’immobilier en tant qu’expatrié ? Comment emprunter sous ce même statut ? Quels types d’investissements ? Comment passer à l’action ? “

Si ces questionnements vous font écho, ne cherchez plus, vous lisez l’article qui vous expliquera comment investir en tant qu’expatrié.

Pourquoi investir en tant qu’expatrié en France dans l’immobilier ?

Investir en tant qu’expatrié : une vision long terme

N’ayez plus aucune crainte quant à votre futur et mener à bien vos projets !

Il est évident que vous faites face à de nombreuses interrogations car c’est le cas d’une majorité des expatriés. En effet, vous faites face à un changement dans votre vie qui peut vous paraître inquiétant au sujet de la santé économique de votre avenir.

Comment investir en tant qu’expatrié ? Vous pourrez faire face à cette problématique grâce à l’investissement sur le long terme.

Une inquiétude commune à tous les expatriés : la cotisation retraite. En effet, par le biais de cet investissement vous pourrez cotiser et ainsi substituer la cotisation pour votre retraite.

Un investissement stratégique

De plus, vous pourrez ainsi créer un patrimoine en France pour votre descendance ou bien pour vous-même lors de votre retour pour votre retraite, si souhaité, au sein de la France. Peu d’expatriés ont pour projet de rester toute leur vie à l’étranger, ainsi beaucoup souhaite retourner dans leur pays et la France ne fait pas impasse à cette tendance.

Cet investissement peut également vous permettre de jouir de certains revenus mensuels supplémentaires en complément de votre activité principale.

La stratégie adoptée ? Une vision sur le long terme pour atteindre tous ses objectifs et pérenniser au maximum ses revenus.

ExpatImmo se fera ainsi un plaisir de vous accompagner et de vous transmettre ses meilleures solutions.

Une fois avoir mentionné les raisons pour lesquelles vous tirerez énormément de bénéfices quant à cet investissement, nous allons aborder la faisabilité de ce projet.

Comment investir en tant qu’expatrié ? De nouvelles ressources déployées

Vous êtes à distance et ne savez pas comment investir en tant qu’expatrié ? Depuis le premier confinement français et l’arrêt total de nombreuses activités, certaines mesures ont été mises en place afin de faciliter les échanges et procédures à distance.

Laissez-nous vous en parler !

 

Comment acheter sans visiter un bien ?

Un grand nombre de nos clients sont propriétaires de biens en France qu’ils n’ont encore jamais eu l’occasion de visiter. À l’initiative ? La visite 3D ! 

Cette innovation vous permettra ainsi de visiter chaque recoin d’un bien de façon illimité et en prenant tout le temps nécessaire. Une réelle évolution qui vous permet de prendre le temps de vous décider et de vous poser toutes les questions voulues.

Comment établir mon contrat ?

Désormais, vous pouvez remplir de façon efficace et sûre votre bail par le biais d’un bail digital ! Cela constitue une facilité de remplissage et limitera le risque d’erreurs que vous pourrez rencontrer. 

Comment est-ce que je peux signer mon contrat ?

Il est important de mentionner qu’une troisième évolution s’offre à vous : vous pouvez désormais signer des contrats officiels peu importe votre situation géographique ! De quoi vous rassurer, non ? Pas besoin de faire des allers-retours en France !

 

Au sein des documents électroniques, la signature électronique peut être employée. En effet, cette dernière ne peut être dupliquée et ainsi est unique dans l’objectif que le document ne soit pas falsifié.

Le contenu du contrat ne pouvant en aucun cas être changé entre la lecture et la signature, c’est un moyen fiable et réellement efficace pour signer toutes vos obligations à distance. 

 

Fini les visites à n’en plus finir, les besoins de disponibilité de chaque parti pour signer les contrats. Ces récentes innovations constituent un réel gain de temps et vous permettent ainsi de répondre à cette interrogation. 

Où et comment investir en tant qu'expatrié en France ?

Afin de vous donner une idée d’où et comment investir en tant qu’expatrié, nous vous avons concocté un top 3 des villes.

Nous avons ainsi basé notre analyse sur certains critères tels que celui économique, démographique et culturel. 

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les opportunités du marché français, n’hésitez pas à consulter nos articles qui traitent ce sujet en profondeur et qui vous aide ainsi à détenir toutes les clefs de ce marché. 

Vous découvrirez ainsi des villes à fort potentiel attractif que vous ne soupçonniez pas. 

Où investir en tant qu’expatrié en France ? Poitiers

Vous pensiez que Paris allait être en haut de classement ? Étonnamment non ! Nous mentionnerons d’abord de Poitiers. Mais… Pourquoi Poitiers

Tout d’abord, Poitiers est une ville étudiante comptant 21% de sa population dans cette catégorie. Les villes étudiantes font preuve fatalement d’une demande locative importante, ainsi grâce à ces potentiels futurs locataires, vous percevez l’attractivité de la ville du point de vue démographique.

Ensuite, vous le connaissez sûrement même si vous n’êtes plus sur le territoire français, le Futuroscope. Réel tremplin en termes d’économie, le Futuroscope permet à la ville de connaître une bonne santé économique de par l’amas de touristes. Ainsi, les lieux culturels et/ou les restaurants jouissent de la venue occasionnelle des touristes. Le parc contribue ainsi à une très bonne santé économique. 

Pour finir, Poitiers détient une qualité importante, sa culture. De nombreuses écoles, des initiatives culturelles qui cultivent et entraînent sa population à s’engager : Poitiers jouit d’une grande attractivité.

Où investir en tant qu’expatrié en France ? Nice

Une destination un peu plus colorée à laquelle vous avez pu penser ? Nice se présente comme étant une aubaine en termes d’investissement. En effet, elle est aujourd’hui la cinquième commune de France comptant une population de plus 340 000 habitants selon les chiffres mentionnés par l’Internaute. 

Se plaçant à la seconde place du classement de la ville la plus touristique après Paris, Nice est un réel incontournable français. Grâce à sa mer ainsi que sa montagne, les touristes ont pour habitude de la sélectionner comme étant leur ville de visite pour l’été. De plus, son emplacement est réellement avantageux et favorise les échanges professionnels, le développement des affaires ainsi que les activités commerciales.

Une forte attractivité culturelle est promise par Nice grâce à ses musées Matisse et Renoi. De plus, son centre-ville coloré ainsi que son grand front de mer piéton sont de réels arguments de séduction pour les locataires de la ville. Un cadre agréable est à relever. 

N’hésitez pas à retrouver un de nos articles qui motivera votre souhait d’investir dans l’immobilier à Nice.  

Où investir en tant qu’expatrié en France ? Montpellier

Pour finir, voici notre troisième conseil en investissement immobilier : la ville de Montpellier !

La ville fait face à un accroissement démographique incroyable depuis plusieurs décennies désormais. Depuis 50 ans, la population ne cesse de croître.

C’est la septième commune la plus peuplée de France avec ses 2 850 00 habitants. 21% d’étudiants structurent la population de cette ville. À l’instar de Poitiers, Montpellier fait face à une grande demande locative qui doit être recouverte.

2000 entreprises résident dans cette ville, ainsi beaucoup de déplacements commerciaux sont impliqués. Cela constitue par conséquent une croissance positive de la santé économique de la ville. 

De plus, un des bons points de la ville : ses moyens de transport. En effet, cela permet de simplifier les déplacements professionnels.

Pour finir, un plateau complet réunissant tous les arts vous est proposé à Montpellier ! La culture et le divertissement sont ainsi au cœur de la politique de la ville qui promet ainsi un quotidien de qualité.

Une histoire avec beaucoup de passif, un patrimoine architectural séduisant : l’attractivité de la ville ne peut être qu’à son paroxysme.

De surcroît, de très bonnes écoles s’y trouvent ainsi qu’une faculté de droit, de sciences et d’économie.

N’hésitez pas à retrouver un de nos articles qui motivera votre souhait d’investir dans l’immobilier à Montpellier.

Vous l’aurez ainsi saisi, les opportunités d’investissement sont multiples et ainsi vous pouvez avoir le choix. Vous avez désormais quelques clefs pour choisir où et comment investir en tant qu’expatrié. 

N’hésitez pas à retrouver un de nos articles qui motivera votre souhait d’investir dans l’immobilier à Montpellier.

Comment investir en tant qu'expatrié : les dispositifs

Emprunter sous le statut d’expatrié

Il n’est pas nouveau que les entreprises financières puissent être réticentes face au prêt qu’elles peuvent accorder à ses clients. En effet, nous pouvons remarquer plusieurs freins qui pourraient empêcher des investisseurs de financer leur projet. Alors, comment investir en tant qu’expatrié ?

Un profil est établi par ces banques afin de déterminer si vous êtes en mesure ou non de répondre à leurs critères. De nombreux facteurs sont ainsi pris en compte, nous allons par exemple en mentionner deux : votre âge et votre contrat de travail.

Comment investir en tant qu’expatrié selon son âge ?

Si vous avez à peine 18 ans ou à l’inverse si vous êtes âgés de plus 50 à 60 ans, vous remarquerez qu’il peut être compliqué pour que les banques soient favorables quant à vos demandes de prêts, soit car vous ne recouvrez pas le taux d’endettement soit par peur que vous ne puissiez pas rembourser le prêt à temps.

Seul ce critère n’est pas suffisant pour déterminer si votre prêt sera accepté ou non, en effet il faut le combiner à d’autres critères que nous alors mentionner.

Comment investir en tant qu’expatrié selon sa situation professionnelle et son contrat de travail ?

Vous le savez, si vous êtes au chômage, il peut être presque impossible que vous déteniez un prêt de la part des banques qui jugeront que votre profil est à risque face au remboursement que vous pourrez peut-être ne pas assumer. À l’inverse, un contrat à durée indéterminée est considéré comme étant rassurant pour les prêteurs qui se soucient d’une façon bien plus moindre de si vous aller rembourser ou non le prêt.

Votre situation professionnelle est donc également un indicateur concernant votre profil d’investisseur.

À SAVOIR : Certaines banques refusent catégoriquement les prêts pour les expatriés.

En tant qu’expatrié, vous pouvez être face à différents types de contrat : 

  • Contrat détaché
  • Sous contrat local
  • Entrepreneur

Vous êtes sous contrat détaché

Si vous êtes détaché à l’étranger mais que vous avez un contrat Français, selon la majorité des banques, elle vous considère comme étant un résident Français. Un prêt de leur part n’est donc pas une tâche impossible et cette situation est la plus simple à gérer.

Vous êtes sous contrat local

La majorité des expatriés sont sous le régime d’un contrat local et ne rencontrent généralement pas de problème quant à l’accord d’un prêt immobilier de la part des banques. Toutefois, les conditions de ce prêt dépendent de votre employeur. Si votre entreprise est une multinationale, cela rassure les banques et vous place dans un profil à faible risque. Vous obtiendrez sans grande difficulté un prêt. Néanmoins, si vous êtes membre d’une PME très peu connue, le niveau de risque est supérieur. Cela ne vous empêchera pas non plus à ce qu’un prêt vous soit accordé mais peut engendrer un taux supérieur.

Vous êtes entrepreneur

Si vous êtes chef d’entreprise non-résident ou bien que vous travaillez comme indépendant à l’étranger : vous n’avez presque aucune chance d’obtenir un prêt en France. 

Presque toutes les banques refusent de financer des chefs d’entreprise basés à l’étranger, peu importe votre salaire ou votre apport.

À SAVOIR : La banque est votre partenaire ! Sans elle, votre projet sera irréalisable. Ainsi, si vous souhaitez réellement activer le levier de négociation, tourner vous vers l’apport mis dans le projet plutôt que dans le taux d’emprunt.

Comment investir en tant qu’expatrié : votre fiscalité et imposition ?

Illustration représentant le budget à prévoir afin de bien meubler son logement pour la location

Avantages fiscaux

En tant qu’expatrié, vous bénéficiez d’avantages fiscaux uniquement si vous êtes considéré comme étant “non-résident” par l’administration fiscale. Pour que ce soit le cas, cela implique le remplissage de certaines conditions :

  • Votre résidence principale ne se situe pas en France pendant au moins 183 jours par année. 
  • Vous exercez aucune activité professionnelle en France
  • Une majorité de vos revenus n’est pas d’origine française

Certaines exceptions :

Les travailleurs frontaliers

Il y a toutefois certaines exceptions quant à ces critères. Pour les travailleurs frontaliers par ailleurs.

Les travailleurs frontaliers et les fonctionnaires internationaux peuvent être soumis à plusieurs exceptions. Si la personne réside et travaille dans plusieurs pays différents ; cela peut être compliqué de ne pas avoir une localisation fixe pour son travail.

La location meublée non professionnelle

La location meublée non professionnelle (un propriétaire qui met son bien en location, sans pour autant que ce soit dans le contexte de son activité professionnelle). Ainsi, deux régimes fiscaux s’appliquent

  • Régime BIC → s’applique si vos recettes ne dépassent pas 72600 euros. Seules 50% de vos recettes sont imposables. Ce régime est intéressant si vos charges sont inférieures à 50%. 
  • Régime réel → s’applique au-delà d’un bénéfice de 70.000 € ou sur demande auprès du fisc si vos recettes sont inférieures, vous pouvez prétendre au régime réel. Vous déduisez de vos recettes l’ensemble des charges et les amortissements → au bout du compte diminution du rendement donc des impôts.

Définir le régime d’imposition

Afin de définir votre régime d’imposition, il est important que la nationalité de l’acquéreur soit étudiée, son pays de résidence et sa situation personnelle. De plus, son régime matrimonial doit être pris en compte si l’acquéreur est marié.

Ainsi, c’est la loi du lieu où se situe le bien qui s’applique en matière immobilière. Dans notre cas, ce sera donc la France.

La double imposition

Un pays peut imposer de la façon dont il le souhaite tous ses contribuables. C’est ainsi qu’un risque de double imposition peut faire surface chez un expatrié entre son pays de résidence et le pays au sein duquel il achète un bien immobilier. L’objectif est donc de réduire ce risque.

Deux méthodes existent à cette issue : 

  • L’exonération fiscale : Il s’agit d’une dispense de payer l’impôt, accordé par la loi dans des situations spécifiques,
  • L’imputation : il s’agit d’impôt sur la totalité des revenus dans votre Etat de résidence.

Certaines spécificités sont à prendre en compte afin d’éviter au maximum de tomber dans les pièges de la double imposition.

Dispositif PInel

Le dispositif Pinel constitue une réduction d’impôts sur le revenu si l’investisseur s’engage à louer son logement nu. La réduction d’impôts s’élève ainsi à : 

  • 12% de prix du logement si vous louez 6 ans
  • 18% si vous louez 9 ans
  • 21% si vous louez 12 ans. 

Toutefois, il est à savoir que la loi PINEL ne s’applique pas aux expatriés.

Comment investir en tant qu’expatrié : le temps à consacrer

Durant cet investissement, vous passerez par plusieurs étapes qui nécessiteront beaucoup d’attention et parfois du temps. Nous allons ainsi les énumérer afin que vous puissiez savoir par quel chemin vous passerez. 

Mise en contact

Afin que vous puissiez mener à bien votre projet, vous serez conduit à déléguer certaines tâches à des professionnels en la matière. Ainsi, des équipes expertes chez Expat’ Immo sont joignables. Vous aurez donc l’opportunité de vous positionner sur vos besoins, vos objectifs ainsi que vos envies. Une fois cette prise de contact faite, Expat’ Immo, pourra entrer dans le vif du sujet : vous rechercher un bien en adéquation à vos espérances. 

Recherche de votre bien

Basée sur l’expertise de nos équipes, une réelle étude du marché de l’immobilier régulière permet d’ajuster ses stratégies d’investissement et ainsi vous conduire vers un projet rentable, long terme et en toute transparence. 

Financement

Un temps est à considérer au sujet du temps d’attente qui peut exister au sujet de l’attente de l’obtention de votre prêt ainsi que la mise en place de différentes assurances nécessaires quant à l’élaboration de votre projet. 

Étape notariale

Durant cette étape, vous passerez par différents contrats : l’avant-contrat qui est mis en place afin de protéger l’acquéreur, la signature du contrat authentique de vente selon lequel vous deviendrez enfin officiellement propriétaire. 

Ce sont ainsi des étapes obligatoires par lesquelles vous devrez passer et qui auront été soulagées le plus possible par les équipes Epat’ Immo. Si nous devions vous donner une estimation, toutes ces procédures peuvent durer 7 à 8 mois.

Toutefois, chaque situation est bien sûr différente. Cela signifie que ce temps est variable et dépendant de la situation de chacun.

Comment investir en tant qu’expatrié : Les types d’investissements

 

Dans le domaine de l’immobilier, il existe plusieurs types d’investissements. Si vous êtes expatrié et que vous souhaitez découvrir lequel correspond le plus à vos besoins, nous vous conseillons trois types d’investissements ainsi que leurs spécificités.

Comment investir en tant qu’expatrié : l’investissement immobilier locatif ?

Un investissement locatif signifie que vous achetez un bien dans l’objectif de le mettre à la location à la suite de votre investissement. Il est possible de réaliser l’investissement immobilier locatif par le biais d’un appartement, d’une maison, d’une villa et un studio.

Les objectifs sont simples : l’augmentation de son patrimoine, la création de revenus complémentaires, la préparation de sa retraite ou encore, sa transmission.

Comment investir en tant qu’expatrié ; l’investissement résidence principale

L’investissement dans une résidence principale peut être motivé par plusieurs raisons.

En effet, cela peut être tout à fait de l’ordre de l’affectif. Si vous vous êtes pris d’affection face à une ville, un bien immobilier par exemple, vous pouvez tout à fait justifier votre investissement par ce coup de cœur. Il est vrai qu’il existe de nombreux avantages quant au choix de la résidence principale. Vous remarquez qu’une fois le prêt remboursé, vous jouissez de la qualité de propriétaire du bien. L’aménagement de ce bien peut être effectué de façon très libre.

Toutefois, ayez conscience que lorsque vous rentrerez en France, il est fort probable que vos besoins et envies aient changé. C’est pourquoi, nous vous déconseillons fortement ce type d’investissement. De plus, pour certaines villes, il est plus que primordial de passer par la case location que celle propriétaire. Dans ce constat, on peut relever des villes comme Paris, Lyon ou encore Bordeaux au sein desquelles nous remarquons facilement que les prix des logements augmentent fortement par manque d’offre locative.

Comment investir en tant qu’expatrié : la location Meublée Non Professionnelle (LMNP)

Si vous mettez en location un de vos biens immobiliers, cela signifie que vous devenez locataire meublé non professionnel. Pour que le logement soit qualifié de logement meublé, il faut qu’il détienne certains éléments mentionnés par l’Etat au sein d’une liste qui jugera de sa validité.

Comment investir en tant qu'expatrié ? Passez à l'action

Comment investir en tant qu’expatrié : Les placements ?

Nous allons ainsi vous guider concernant vos potentiels placements. En effet, il en existe de toute sorte et il serait vraiment intéressant pour vous que vous connaissiez. Les opportunités de placement peuvent être de toute sorte et il résultera de votre libre arbitre de le sélectionner.

Voici une liste de placements auxquels vous pouvez recourir :

Vous pouvez vous tourner vers : 

  • Le livret bancaire ordinaire
  • Le livret A et B
  • Le plan d’épargne populaire 
  • Le compte de Plan d’Epargne logement.

Ceci ne fait l’objet que d’une liste non exhaustive. Toutefois, un article a été créé par les équipes Expat’ Immo à cet effet pour vous aider à bien définir les placements existants ainsi que de sélectionner les meilleurs.

Comment investir en tant qu’expatrié ? La SCI

Une SCI, société civile immobilière, peut se présenter à vous comme étant le biais de vos investissements. 

Investir par le biais d’une SCI vous permettra de transmettre plus facilement votre patrimoine familial.

L’investissement grâce à une SCI permet de mettre en commun des capitaux et moyens financiers à plusieurs. Il est ainsi possible d’acquérir des biens d’une plus grande valeur.

On remarque des avantages quant à la fiscalité si vous agissez via une SCI. En effet, vous pouvez déduire vos intérêts d’emprunt et le montant des travaux réalisés en faveur des biens immobiliers.

Comment investir en tant qu’expatrié ? La SCPI

La SCPI est une forme particulière de la SCI. Le minimum requis pour investir par le biais d’une SCPI est généralement très bas. Investir en tant qu’expatrié peut faire face à de nombreuses contraintes, complètement effacées grâce à la SCPI. 

La SCPI collecte des fonds, investit dans des achats immobiliers et s’occupe ainsi de la gestion. Ainsi, des parts sont redistribuées à l’investisseur. Cela constitue ainsi une facilitation de vos démarches.

Il existe deux formes juridiques avec un minimum de 760.000 euros. 

  • Le capital fixe requiert l’achat ou vente de part de façon continue. 
  • Le capital variable donne la possibilité d’acheter ou de revendre ses parts à des dates fixes sur un marché secondaire. 

Vous savez désormais comment investir en tant qu’expatrié !

Vous l’avez compris, il y a énormément d’aspects à prendre en compte au sujet de vos investissements immobiliers. Que ce soient vos placements, par quel biais agir, la connaissance du marché français ou bien votre statut d’expatrié : cela peut contribuer à vous freiner. 

Toutefois, cet article fera, nous l’espérons l’objet d’un éclaircissement à propos de ce sujet et vous donnerons ainsi les clefs nécessaires pour prendre conscience de l’enjeu.

Faites-vous accompagner par nos équipes et mettons en place ensemble une stratégie d’investissement rentable. 

FAQs - Questions fréquentes

Afin que vous puissiez investir en France, vous pouvez demander un Passeport Talent accompagné de la mention investisseur économique à titre personnel ou par le biais d’une société.

Vous requérez d’une grande connaissance du marché immobilier français avant de procéder à n’importe quel investissement immobilier. Si vous êtes expatrié, il est nécessaire que vous vous entouriez de professionnels connaissant intimement cette clientèle. Expat’ Immo expert en la matière saura vous guider !

3 solutions s’offrent à vous :

 

Prêt hypothécaire auprès d’une banque, la banque prêtera entre 50 et 70% maximum du bien placé en hypothèque.

 

Prêt lombaire permet d’obtenir un crédit d’un à quatre an basé sur du mobilier engagé en échange.

Prêt banque locale mais cela peut entraîner certaines complications. En effet, votre banque devra traduire tous les documents officiels, Ensuite, selon la monnaie du pays, vous pourrez ne pas être gagnant face au taux de change.

Sources employées pour la rédaction de cet article

Expat Immo

À propos

Expat' Immo est basé à Singapour et Dubaï. Nous aidons les expatriés à investir dans des immeubles/appartements de rapport en France.