Blog

investissement locatif

Investissement locatif, quelle rentabilité viser ?

Pour un investisseur, il est important de déterminer le niveau de rentabilité qui doit être atteint sur un investissement immobilier locatif. Cela variera en fonction des contraintes financières et temporelles de l’individu, ainsi que de ses objectifs pour la propriété. Lorsqu’il s’agit d’investissements locatifs, de nombreux facteurs entrent en jeu lorsque vous essayez de calculer votre rentabilité potentielle. Dans quel type de propriété voulez-vous investir ? Dans quelle région sera-t-il situé ? Comment est le marché actuel ? Combien de travail devrez-vous y consacrer ? Toutes ces questions sont importantes lorsque vous essayez de déterminer une estimation précise de votre retour sur investissement. Dans cet article de blog, nous allons explorer différentes façons de calculer vos bénéfices potentiels, explorer les différents niveaux de rentabilité qui peuvent être atteints sur le marché de la location et vous donner une meilleure idée du type d’attentes que vous devriez avoir pour votre projet de propriété locative 

Investissement locatif : comment peut-on le définir ?

investissement locatif

Un investissement locatif est un investissement dans l’immobilier qui génère des revenus par la location de biens. Le loyer perçu des locataires couvre les paiements hypothécaires, les taxes, les frais d’exploitation et fournit un retour sur investissement. Les biens locatifs peuvent être des maisons unifamiliales, des appartements, des duplex, des triplex ou des bâtiments commerciaux plus grands. Les investissements locatifs sont populaires car ils offrent un flux régulier de revenus et un potentiel d’appréciation. Ils peuvent également être moins risqués que d’autres types d’investissements, comme les actions et les obligations. Cependant, il existe certains risques associés aux propriétés locatives, comme le risque d’inoccupation et les coûts d’entretien.

Lorsque vous envisagez d’acquérir un immeuble de placement locatif, il est important de faire des recherches pour vous assurer qu’il conviendra bien à vos objectifs d’investissement. Vous devrez également vous assurer que vous êtes à l’aise avec les risques encourus. Si vous n’avez jamais investi dans des propriétés locatives, il peut être judicieux de consulter un conseiller financier pour commencer.

Les types d'investissement locatif

Maintenant que nous connaissons la définition de l’investissement locatif, examinons de plus près les différents types. Les types d’investissements locatifs les plus courants sont les maisons, les studios et les appartements. Cependant, il existe également d’autres types d’investissements locatifs tels que les locations à court terme et les locations à long terme. Les places de parking peuvent également être louées en tant qu’investissement.

  • Les maisons : Les maisons peuvent être un excellent investissement locatif car elles ont généralement plus d’espace que les appartements ou les studios. Cela signifie que vous pouvez généralement demander un loyer plus élevé pour une maison que pour un appartement ou un studio. Les maisons ont également tendance à prendre de la valeur avec le temps, ce qui peut en faire un bon investissement à long terme.
  • Les studios : Les studios et les appartements sont souvent des choix populaires pour les investissements locatifs car ils sont généralement plus faciles à louer que les maisons. Cela s’explique par le fait qu’il y a généralement moins de concurrence pour les locataires dans ces types de logements. Les studios et les appartements ont également tendance à être situés dans des zones plus recherchées que les maisons, ce qui peut les rendre plus faciles à louer.
  • La location à court terme : La location à court terme est un type d’investissement locatif qui consiste à louer votre propriété pour une courte période, par exemple quelques mois. Cela peut être une bonne option si vous cherchez à générer rapidement un revenu de votre investissement. Cependant, il est important de noter que les locations à court terme ont généralement des taux d’inoccupation plus élevés que les locations à long terme.
  • Les locations à long terme : Les locations à long terme sont un type d’investissement locatif qui implique la location de votre propriété pour une période prolongée, par exemple plusieurs années. Cela peut être une bonne option si vous cherchez à générer un revenu de votre investissement sur le long terme. Location à long terme ont généralement des taux d’inoccupation plus faibles que les locations à court terme.
  • Les places de stationnement : Les places de stationnement peuvent également être louées en tant qu’investissement. Cela peut être une bonne option si vous avez une place de stationnement que vous n’utilisez pas ou si vous vivez dans une zone où la demande de stationnement est élevée. Les places de stationnement peuvent être louées sur une base mensuelle, et le loyer est généralement basé sur l’emplacement de la place de stationnement.

Lorsque vous choisissez un investissement locatif, il est important de tenir compte de vos buts et objectifs. Vous devez également faire des recherches sur les différents types d’investissements locatifs afin de trouver celui qui correspond le mieux à vos besoins. N’oubliez pas que chaque type d’investissement locatif comporte ses propres risques et récompenses, il est donc important de choisir un investissement qui vous convient.

Notion de rentabilité d'un investissement locatif

Investissement locatif

La rentabilité d’un investissement locatif est le taux de rendement qu’un investisseur obtiendra sur son investissement. Ce taux peut être mesuré de plusieurs façons, mais il est généralement exprimé en pourcentage. Par exemple, si un investisseur investit 100 000 € dans un bien locatif et gagne 15 000 € de loyer au cours d’une année, son retour sur investissement sera de 15 %.

Il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent avoir un impact sur la rentabilité d’un investissement locatif. Le facteur le plus important est généralement le montant du loyer qui peut être demandé. Les autres facteurs comprennent les frais d’exploitation associés à la propriété, tels que les réparations et l’entretien, les taxes et l’assurance. L’emplacement du bien est également important. Les biens situés dans des zones où la demande est élevée et l’offre limitée seront généralement plus rentables que celles situées dans des zones moins désirables.

Un autre facteur important à prendre en compte lors de l’évaluation de la rentabilité d’un investissement locatif est la durée de location de la propriété. Les propriétés avec des baux à long terme sont généralement plus rentables que celles avec des baux plus courts, car elles fournissent un flux de revenus plus régulier. Enfin, il est également important de considérer le potentiel d’appréciation du bien ; si la valeur du bien est censée augmenter avec le temps, cela renforcera encore sa rentabilité.

Calcul de la rentabilité

investissement locatif

Il existe plusieurs façons de mesurer la rentabilité d’un investissement locatif. La méthode la plus courante consiste simplement à diviser le revenu net du bien par son prix d’achat. Vous obtiendrez ainsi le pourcentage de retour sur investissement (ROI) pour la propriété. Une autre façon de mesurer la rentabilité est de calculer le cash-flow de la propriété. Pour ce faire, il faut soustraire toutes les dépenses d’exploitation des revenus locatifs. Vous obtenez ainsi le cash-flow net du bien, que vous pouvez ensuite diviser par le prix d’achat pour obtenir le retour sur investissement.

Enfin, vous pouvez également calculer ce que l’on appelle le taux de rendement interne (TRI). Ce taux tient compte à la fois du flux de trésorerie et de l’appréciation de la propriété au fil du temps. Pour calculer le TRI, vous devez entrer un certain nombre de facteurs différents dans une calculatrice financière. Cependant, il est généralement considéré comme une mesure plus précise de la rentabilité que le RCI ou le flux de trésorerie seul. Lorsque vous envisagez un investissement dans un bien locatif il est important d’évaluer soigneusement sa rentabilité potentielle. En comprenant les facteurs qui influent sur la rentabilité et en utilisant les mesures appropriées pour la calculer, vous pouvez vous assurer que vous prenez une décision d’investissement judicieuse.

Les avantages et les inconvénients de chaque type d'investissement locatif

Il existe différents types d’investissements locatifs, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients.

Les maisons peuvent constituer un bon investissement, mais elles s’accompagnent de frais d’entretien plus élevés que les autres types de location. Les studios et les appartements peuvent avoir des coûts mensuels moins élevés, mais vous devrez louer à un plus grand nombre de personnes pour réaliser un bénéfice. Les places de parking peuvent être un bon investissement, mais elles sont souvent situées dans des zones à fort trafic, ce qui peut augmenter l’usure.

En général, les locations à long terme ont tendance à avoir un taux de rendement plus élevé que les locations à court terme. Cependant, les locations à long terme exigent un capital initial plus important et vous devrez attendre plus longtemps pour voir un retour sur investissement. Les locations à court terme peuvent ne pas offrir un taux de rendement aussi élevé, mais ils nécessitent moins de capital initial et vous pouvez voir un retour sur investissement plus rapidement. Chaque type de location présente ses propres avantages et inconvénients. Vous devrez décider quel type de location vous convient le mieux en fonction de vos propres objectifs et circonstances. Les locations peuvent être un bon investissement, mais vous devez faire vos recherches pour trouver celle qui vous convient. Avec un peu de planifications, vous pouvez faire en sorte qu’une propriété locative fonctionne pour vous.

Quelle rentabilité viser en fonction du type d’investissement locatif ?

La rentabilité d’un investissement locatif dépend évidemment du type de bien que vous mettez en location. Un studio sera généralement plus rentable qu’une maison, par exemple. Mais qu’en est-il d’un appartement ou d’une place de parking ?

Voici quelques lignes directrices générales qui vous aideront à choisir la bonne rentabilité pour votre investissement locatif :

  • Si vous louez un studio, visez un rendement brut d’environ 20 %. Cela signifie que votre loyer mensuel doit représenter au moins 20 % du prix d’achat du bien.
  • Si vous louez un appartement, visez un rendement brut d’environ 15 %. Cela signifie que votre loyer mensuel doit représenter au moins 15 % du prix d’achat du bien.
  • Si vous louez une place de parking, vous pouvez viser un rendement brut allant jusqu’à 25 %. Cela signifie que votre loyer mensuel pourrait représenter jusqu’à 25 % du prix d’achat du bien.

Bien entendu, il ne s’agit là que de lignes directrices générales et votre rentabilité réelle dépendra d’un certain nombre de facteurs, dont l’emplacement du bien, l’état du bien et le marché locatif de votre région. Toutefois, en suivant ces conseils, vous pouvez maximiser vos chances d’obtenir un bon retour sur investissement. En suivant ces conseils, vous pouvez vous assurer que votre propriété locative est rentable. Faites des recherches sur les prix moyens des loyers dans votre région pour vous assurer que vous demandez un loyer suffisant pour couvrir toutes les dépenses et réaliser un bénéfice.

Les facteurs qui peuvent impacter la rentabilité d'un investissement locatif

Il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent avoir un impact sur la rentabilité d’un investissement locatif. Il s’agit notamment de :

  • L’emplacement de la propriété

L’emplacement est important pour un certain nombre de raisons lorsqu’il s’agit de propriétés à louer. Tout d’abord, l’emplacement peut avoir un impact sur la rentabilité d’un investissement locatif. Si une propriété locative est située dans une zone à forte demande, elle sera probablement plus rentable qu’une propriété située dans une zone à faible demande. En outre, l’emplacement d’une propriété locative peut avoir un impact sur le montant du loyer qui peut être demandé. Les propriétés situées dans des zones à forte demande sont souvent en mesure de demander des loyers plus élevés que les propriétés situées dans des zones à faible demande. Enfin, l’emplacement d’une propriété locative peut également avoir un impact sur les coûts associés à la possession et à l’exploitation de la propriété. Les propriétés situées dans des zones où le coût de la vie est élevé sont souvent plus chères à posséder et à exploiter que les propriétés situées dans des zones où la demande est faible.

  • L’état de la propriété

L’état de la propriété est souvent l’un des facteurs les plus importants pour déterminer la rentabilité d’un investissement locatif. Si le bien est en bon état, il est plus susceptible d’attirer et de conserver des locataires, ce qui peut entraîner des loyers plus élevés et moins de périodes d’inoccupation. À l’inverse, si le bien est en mauvais état, il peut être plus difficile de trouver et de garder des locataires, ce qui entraîne des loyers plus bas et des périodes d’inoccupation plus longues.

Les investisseurs doivent donc examiner attentivement l’état de tout bien locatif potentiel avant de faire une offre. Il peut valoir la peine de payer un peu plus pour une propriété qui est déjà en bon état, car cela peut permettre d’économiser une somme d’argent importante en frais de réparation et d’entretien au fil du temps. D’autre part, les investisseurs qui sont prêts à se mettre au travail pour rénover une propriété peuvent être en mesure de trouver une bonne affaire sur un fixateur-upper, et peuvent alors récolter les récompenses des loyers plus élevés et la diminution des taux d’inoccupation. Quelle que soit la stratégie que vous choisissez, assurez-vous de prendre en compte le coût des réparations et des rénovations lorsque vous évaluez la rentabilité d’un bien locatif.

Le type de propriété

Un autre facteur important est le type de propriété. Par exemple, les propriétés qui se trouvent dans des zones très demandées ou qui offrent des caractéristiques ou des commodités uniques sont plus susceptibles d’être rentables que celles qui ne le sont pas. De même, les propriétés qui nécessitent des rénovations importantes ou qui sont situées dans des zones moins recherchées ont moins de chances d’être rentables. En fin de compte, le facteur le plus important pour déterminer si une propriété locative est rentable est de trouver le bon équilibre entre le loyer et les dépenses. Si le loyer que vous demandez couvre toutes vos dépenses, il est probable que votre investissement soit rentable. Toutefois, si vos dépenses dépassent vos revenus locatifs, vous risquez de vous retrouver dans une situation de situation financière difficile.

Pour que votre propriété locative soit aussi rentable que possible, il est important de faire vos recherches et d’examiner soigneusement tous les facteurs en jeu. Avec une planification minutieuse et un peu de chance, vous pouvez être sur la voie d’un investissement locatif réussi !

  • La taille de la propriété

La taille de l’immeuble locatif peut avoir un impact important sur sa rentabilité. Par exemple, une unité de location plus petite peut être plus facile à entretenir et nécessiter moins d’argent pour la meubler. D’autre part, une unité de location plus grande peut être en mesure d’accueillir plus de locataires et de générer plus de revenus. Il est donc important de tenir compte de la taille de la propriété pour décider d’y investir ou non.

Un autre facteur qui affecte la rentabilité est la fréquence de rotation de l’unité. Plus le nombre de rotations d’une unité est élevé, moins la rentabilité est élevée. En effet, chaque fois qu’une unité est retournée, il y a des coûts associés à la publicité, au nettoyage et aux réparations. Si vous pouvez garder vos unités occupées pendant de plus longues périodes, vous serez en mesure de maximiser la rentabilité. Il existe un certain nombre d’autres facteurs qui peuvent affecter la rentabilité, notamment des choses comme les taux d’intérêt et l’état de l’économie. Cependant, si vous comprenez les bases du fonctionnement de la rentabilité, vous serez en bonne position pour vous assurer que votre entreprise de location est aussi rentable que possible.

En conclusion, la taille de la propriété locative et son emplacement, peuvent avoir un impact significatif sur sa rentabilité. Lorsque vous envisagez un investissement locatif, il est important de tenir compte de ces facteurs afin de prendre la décision la plus éclairée possible.

Quel est le niveau de rentabilité réaliste pour les propriétés locatives ?

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte lorsque vous essayez de déterminer le bénéfice que vous devez viser sur votre investissement locatif. La chose la plus importante est de s’assurer que vous faites vos recherches et que vous savez dans quoi vous vous engagez avant de prendre toute décision. Il existe de nombreuses façons de gagner de l’argent avec des biens locatifs, il est donc important de trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins et à vos objectifs. Une fois que vous aurez une bonne idée de ce que vous voulez, il sera beaucoup plus facile de déterminer la rentabilité que vous devez viser.

Si vous êtes novice en matière d’investissement dans des propriétés locatives, il est probablement judicieux de commencer modestement et d’augmenter progressivement votre investissement à mesure que vous vous familiarisez avec le processus. De cette façon, vous pouvez minimiser vos risques et maximiser votre potentiel de rentabilité. Il existe de nombreuses ressources disponibles pour vous aider à démarrer, alors assurez-vous d’en profiter. Avec un peu de temps et d’efforts, vous pouvez obtenir un excellent retour sur votre investissement dans les propriétés locatives.

Alors, quel est l’objectif final ? Quelle rentabilité devez-vous viser sur votre investissement locatif ? La réponse varie en fonction de vos objectifs et de votre situation personnelle, mais en règle générale, vous devriez viser un rendement d’au moins 20 %. Cela vous permettra de réaliser un bon bénéfice tout en étant capable de couvrir toutes vos dépenses. En suivant ces conseils, vous pouvez maximiser vos chances de réussite avec les propriétés locatives. Ce sont tous des éléments importants à prendre en compte lorsque vous essayez de déterminer le niveau de rentabilité que vous pouvez atteindre avec votre investissement locatif. Faites vos recherches et sachez dans quoi vous vous engagez avant de prendre toute décision. Il existe de nombreuses façons de gagner de l’argent avec des propriétés locatives, alors trouvez celle qui correspond le mieux à vos besoins et à vos objectifs. Une fois que vous avez une bonne idée.

Comment faire en sorte qu'un investissement immobilier locatif soit rentable pour vous ?

De nombreuses personnes sont intéressées par l’investissement immobilier locatif mais ne savent pas par où commencer. Voici quelques conseils pour rendre votre investissement immobilier locatif rentable.

La première étape consiste à trouver la bonne propriété. Vous devez tenir compte de l’emplacement, de la taille et du type de propriété qui sera le plus attrayant pour les locataires potentiels. Une fois que vous avez trouvé la propriété parfaite, il est temps de commencer à la commercialiser. Vous devrez créer une campagne publicitaire qui cible les locataires potentiels de votre région. Veillez à énumérer toutes les commodités et caractéristiques de votre location, ainsi que toute offre spéciale ou remise que vous pourriez proposer. Une fois que les locataires se sont inscrits, il est important de les garder heureux. Cela signifie entretenir la propriété et répondre rapidement à tout problème d’entretien. Il est également important d’être flexible avec vos conditions de location, car cela contribuera à garder les locataires heureux et à minimiser les taux d’inoccupation.

En suivant ces conseils, vous pourrez rentabiliser votre investissement immobilier locatif. En trouvant la bonne propriété, en la commercialisant efficacement et en l’entretenant bien, vous pouvez créer un flux de revenus passifs qui vous apportera une sécurité financière pour les années à venir.




    Votre projet :


    Où en êtes-vous dans votre recherche de financement ?
    Pas commencéBanque/courtier contactéFinancement validéAchat cash

    Via quelle type de fiscalité achetez-vous ?
    LMNP/LMPImpôt sur les sociétés (IS)Je ne sais pas, j'ai besoin de conseilautre

    Dans quelle ville souhaitez-vous investir ?


    FAQ - Questions fréquentes

    La rentabilité d’un investissement locatif est le taux de rendement qu’un investisseur obtiendra sur son investissement. Ce taux peut être mesuré de plusieurs façons, mais il est généralement exprimé en pourcentage.

    La réponse varie en fonction de vos objectifs et de votre situation personnelle, mais en règle générale, vous devriez viser un rendement d’au moins 20 %. Cela vous permettra de réaliser un bon bénéfice tout en étant capable de couvrir toutes vos dépenses.

    Si votre propriété locative n’atteint pas le niveau de rentabilité souhaité, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour améliorer la situation. L’une des options est d’augmenter le prix des loyers. Cette mesure ne sera peut-être pas populaire auprès des locataires, mais elle pourrait contribuer à augmenter votre résultat net. Une autre possibilité est d’apporter des changements à la propriété elle-même qui la rendront plus attrayante pour les locataires potentiels. Par exemple, vous pourriez rénover la cuisine ou les salles de bains, ou ajouter de nouvelles commodités comme une salle de sport ou une piscine. Enfin, vous pourriez aussi essayer de commercialiser votre propriété de manière plus agressive auprès des locataires potentiels. En faisant ces choses, vous devriez être en mesure d’augmenter la rentabilité et d’atteindre vos objectifs souhaités.

    Sources utilisées pour la rédaction de cet article

    Expat Immo

    À propos

    Expat' Immo est basé à Singapour et Dubaï. Nous aidons les expatriés à investir dans des immeubles/appartements de rapport en France.