Blog

Impôts

Où payer moins d’impôts en Europe ?

En matière d’impôts, l’Europe est un sac mélangé. Certains pays ont des impôts élevés, tandis que d’autres ont des impôts faibles. Et puis il y a les paradis fiscaux, qui ont des impôts très faibles voire nuls. Si vous cherchez à payer moins d’impôts, l’Europe est un excellent point de départ. De nombreux pays ont des taux d’imposition plus faibles que d’autres, et cela peut être un excellent moyen d’économiser de l’argent. Comme vous le savez probablement, la fiscalité est un élément indispensable de la vie dans chaque pays. En Europe, il existe de nombreux systèmes fiscaux différents, mais ils ont tous un objectif commun : ils imposent les revenus des particuliers et des entreprises et ces impositions varient d’un pays à un autre. Où payer le moins d’impôts en Europe ? C’est de ça nous parlerons dans cet article mais également dans un précédent article en cliquant ici.

La notion d’impôt en Europe

Les impôts constituent l’une des plus importantes sources de revenus de l’Union européenne (UE). Les impôts servent également à redistribuer les revenus et les richesses entre les États membres de l’UE. Les impôts sont prélevés sur divers éléments, notamment le revenu, la propriété, les ventes, les importations et les exportations. Le taux d’imposition varie en fonction du type d’impôt et du pays d’où il est prélevé.

La charge fiscale en Europe est parmi les plus élevées au monde. Le taux d’imposition moyen des pays de l’OCDE est de 33,0 %, tandis que celui de l’Union européenne est de 36 %. Toutefois, cela pourrait bientôt changer, car certains pays de l’UE cherchent à réduire leurs impôts.

Un certain nombre de facteurs contribuent à une charge fiscale élevée en Europe. Premièrement, l’assiette fiscale est relativement large. Cela signifie qu’un grand nombre de personnes et d’entreprises sont soumises à l’impôt. Deuxièmement, les taux d’imposition sont relativement élevés. Le taux d’imposition moyen dans l’UE est de 20 %, tandis que le taux d’imposition moyen dans les pays de l’OCDE est de 17 %.

Troisièmement, le recouvrement des impôts est relativement efficace. Cela s’explique en partie par le fait que les administrations fiscales en Europe sont généralement bien développées et ont accès à des technologies de l’information sophistiquées. Enfin, la conformité fiscale est généralement élevée en Europe.

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles la charge fiscale est élevée en Europe. Toutefois, il convient de noter que la charge fiscale n’est pas uniforme sur le continent. Il existe des différences significatives entre les pays. Par exemple au Danemark, la charge fiscale est de 46 %, alors qu’elle n’est que de 12 % en Bulgarie.

Le système fiscal en Europe est très différent du système fiscal des États-Unis. Le taux d’imposition en Europe est beaucoup plus élevé qu’aux États-Unis, et le système fiscal est beaucoup plus complexe. Il existe de nombreuses lois fiscales différentes dans chaque pays, et il peut être difficile de toutes les comprendre.

Les types d’impôts

Il existe de nombreux types de taxes en Europe, et chaque pays possède ses propres lois fiscales. Cependant, il existe quelques types de taxes communes qui sont prélevées dans la plupart des pays européens.

Le type de taxe le plus courant en Europe est la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Cette taxe est prélevée sur la vente de biens et de services, et représente généralement environ 20 % du prix d’achat. La TVA est également connue sous le nom de taxe de consommation car elle est prélevée sur la consommation de biens et de services. Cette taxe est appliquée à tous les biens et services vendus dans l’Union européenne (UE). Le taux de TVA standard est de 20 %, mais il existe quelques exceptions. Par exemple, en Hongrie, le taux de TVA standard est de 27 %, et au Danemark, le taux de TVA standard est de 25 %. Un autre type d’impôt courant en Europe est l’impôt sur le revenu. Cet impôt est prélevé sur les revenus des particuliers et des entreprises. Le taux d’imposition dépend du pays, mais se situe généralement entre 20 et 40 %.

L’impôt sur les sociétés est un autre type d’impôt qui est prélevé sur le revenu des entreprises. Le taux d’imposition varie selon les pays, mais se situe généralement entre 20 et 30 %. Il existe également d’autres types d’impôts en Europe, tels que l’impôt sur les plus-values, l’impôt sur les successions et l’impôt foncier. Toutefois, ces impôts sont moins courants que la TVA, l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés. L’impôt sur le revenu des particuliers est un impôt sur le revenu personnel d’un individu. Les taux varient selon les pays. Certains pays ont également un impôt sur la fortune, qui est un impôt sur la valeur totale des actifs d’un individu.

Il existe de nombreux types d’impôts différents en Europe, mais ils ont tous un objectif commun : financer le gouvernement et les services publics. Les impôts sont nécessaires pour financer le gouvernement et fournir des services publics, mais ils peuvent également constituer une charge pour les contribuables. Pour s’assurer que les impôts soient équitables, il est important de comprendre les différents types d’impôts et leur fonctionnement. Grâce à ces connaissances, vous pouvez vous assurer que vous ne payez que les impôts que vous devez, et que vous ne payez pas trop.

Le système fiscal en Europe

Il existe trois types de systèmes fiscaux en Europe :

  • Le système d’impôt sur le revenu : C’est le type de système fiscal le plus courant en Europe. Il s’agit d’un impôt sur le revenu, les bénéfices ou les gains en capital.
  • Le système de taxe sur la valeur ajoutée : C’est une taxe sur la consommation de biens et de services. Il s’agit d’une taxe sur la valeur ajoutée aux biens et services.
  • Le système de droits d’accises : C’est une taxe sur la production, la vente ou la consommation de certains biens. Les droits d’accises sont prélevés sur l’alcool, le tabac et le carburant.

Il existe deux grands types de systèmes fiscaux en Europe : le système continental et le système anglo-américain. Le système continental se caractérise par un taux d’imposition plus élevé sur le revenu et la fortune, tandis que le système anglo-américain impose des impôts moins élevés. Le système continental est utilisé dans la plupart des pays d’Europe continentale, tandis que le système anglo-américain est utilisé dans le reste du monde.

  • Le système fiscal continental est basé sur le principe de l’imposition progressive, ce qui signifie que les taux d’imposition augmentent avec le revenu. Ce système est utilisé en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Belgique. Le taux d’imposition sur le revenu se situe généralement entre 20 et 50 %. Les taux d’imposition sur la fortune sont également élevés, allant de 0,25 % à 0,75 %.
  • Le système fiscal anglo-américain est basé sur le principe de la neutralité fiscale, ce qui signifie que les taux d’imposition sont les mêmes pour tous les contribuables. Ce système est utilisé au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada. Le taux de l’impôt sur le revenu se situe généralement entre 15 et 35 %. Les taux de l’impôt sur la fortune sont beaucoup plus faibles, allant de 0 à 0,50 %.

Le principal avantage du système fiscal continental est qu’il permet une répartition plus égale des richesses. Le principal inconvénient est qu’il décourage le travail et l’investissement. Le système fiscal anglo-américain est plus efficace, mais il entraîne une répartition plus inégale des richesses.

La déclaration d’impôt en Europe

Le processus de dépôt d’une déclaration d’impôts en Europe peut varier en fonction du pays dans lequel vous vivez. Cependant, il existe certaines étapes générales communes à la plupart des pays européens.

La première étape consiste à rassembler tous les documents fiscaux nécessaires. Cela comprend tous les formulaires que vous devrez remplir, ainsi que les pièces justificatives telles que les reçus ou les relevés bancaires.

Ensuite, vous devrez remplir les formulaires fiscaux. Ce processus peut être complexe, il est donc important de vous assurer que vous comprenez les instructions avant de commencer.

Une fois que vous aurez rempli les formulaires fiscaux, vous devrez les soumettre aux autorités fiscales. Dans la plupart des cas, cela peut être fait en ligne ou par courrier.

Enfin, vous devrez payer tout impôt dû. Là encore, ce processus peut varier en fonction du pays dans lequel vous vivez, mais vous devrez généralement effectuer un virement bancaire ou utiliser une carte de crédit.

Une fois que vous aurez accompli toutes ces étapes, vous aurez réussi à remplir votre déclaration d’impôts en Europe.

Où payer le moins d’impôt en Europe ?

La Bulgarie

La Bulgarie

Si vous êtes à la recherche d’un pays européen où vous pouvez conserver une plus grande partie de votre argent durement gagné, la Bulgarie est peut-être le pays qu’il vous faut. Avec un taux d’imposition de seulement 10 %, la Bulgarie est l’un des pays les moins taxés d’Europe. Ce faible taux d’imposition s’applique tant aux particuliers qu’aux entreprises, ce qui fait de la Bulgarie une destination attrayante pour les entrepreneurs.

Outre le faible taux d’imposition, la Bulgarie offre également un certain nombre d’incitations fiscales pour les entreprises, notamment des vacances fiscales pour les nouvelles entreprises. Avec tous ces avantages fiscaux, il n’est pas étonnant que la Bulgarie soit l’une des économies à la croissance la plus rapide en Europe. Si vous êtes à la recherche d’un pays européen pour lancer ou développer votre entreprise, la Bulgarie devrait figurer en tête de votre liste.

Andorre

Andorre

Le taux d’imposition marginal le plus élevé en Andorre est de 48 %. Toutefois, cela ne s’applique qu’aux revenus supérieurs à 60 000 €. Pour les revenus inférieurs à ce montant, le taux d’imposition est progressif et va de 0 % à 14 %. Il existe également un certain nombre de déductions et d’exonérations fiscales. Par exemple, l’impôt sur les dividendes n’est prélevé qu’au taux de 0,75 %. Les taux d’imposition à Andorre varient en fonction de votre revenu et de votre tranche d’imposition. Les tranches d’imposition sont progressives, ce qui signifie que plus votre revenu est élevé, plus votre taux d’imposition est élevé. Les taux d’imposition pour chaque tranche sont les suivants :

  • Pour les revenus jusqu’à 8 000 € : 0 %
  • Pour les revenus compris entre 8 001 € et 12 000 € : 10%
  • Pour les revenus compris entre 12 001 € et 20 000 € : 20 %
  • Pour les revenus compris entre 20 001 € et 35 000 € : 30 %
  • Pour les revenus compris entre 35 001 € et 60 000 € : 40 %
  • Pour les revenus supérieurs à 60 000 € : 50%

Monaco

Monaco

Le taux d’imposition à Monaco est très faible par rapport à d’autres pays. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles de nombreuses personnes choisissent d’y vivre. Le taux d’imposition est si bas que de nombreuses personnes qui y vivent ne doivent même pas payer d’impôts. C’est un énorme avantage pour ceux qui y vivent. Il existe de nombreux autres avantages à vivre à Monaco, mais les taux d’imposition sont certainement l’un des plus grands avantages.

Si vous envisagez de déménager à Monaco, vous devez absolument tenir compte des taux d’imposition. Ils sont très bas et vous permettront d’économiser beaucoup d’argent. Monaco est un endroit où il fait bon vivre et les taux d’imposition ne sont qu’une des nombreuses raisons pour lesquelles.

Monaco a des taux d’imposition parmi les plus bas du monde. Il n’y a pas d’impôt sur le revenu, d’impôt sur la fortune ou d’impôt sur les gains en capital à Monaco. Il n’y a pas non plus de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) ni de droits de succession. Cela fait de Monaco une destination très attrayante pour les personnes et les familles fortunées.

Les faibles taux d’imposition aident à compenser le coût élevé de la vie à Monaco, qui est parmi les plus élevés au monde. Monaco est un pays indépendant et ne fait pas partie de l’Union européenne, ce qui lui permet de fixer ses propres impôts. Le système fiscal de Monaco est très favorable aux personnes et aux familles aisées. Si vous envisagez de déménager à Monaco, vous devez absolument tenir compte des taux d’imposition suivants.

Monaco a un taux d’imposition de 0 % sur le revenu des particuliers, un taux d’imposition, sur les bénéfices des sociétés, et sur les gains en capital. Monaco a également un taux d’imposition sur les successions et les donations de 0 %, ce qui en fait une destination très attrayante pour les personnes et les familles fortunées.

Le Liechtenstein

Le Liechtenstein

Les taux d’imposition au Liechtenstein sont parmi les plus bas d’Europe. Le système fiscal du pays est basé sur un principe territorial, ce qui signifie que seuls les revenus gagnés au Liechtenstein sont soumis à l’impôt. Il n’y a pas d’impôt sur la fortune ou les gains en capital, et les droits de succession et de donation sont également très faibles. Le taux d’imposition des sociétés n’est que de 12,42 %, et la charge fiscale globale des sociétés n’est que d’environ 19 %.

Le Liechtenstein a signé des conventions fiscales avec plus de 60 pays, ce qui garantit que ses impôts ne sont pas affectés par les questions de sécurité.

Dans l’ensemble, les taux d’imposition du Liechtenstein sont très favorables pour les entreprises et les particuliers. Si vous cherchez à investir dans un pays à faible taux d’imposition, le Liechtenstein doit absolument figurer sur votre liste.

La Suisse

La Suisse

Le taux d’imposition en Suisse est l’un des plus bas d’Europe. La charge fiscale pour une personne seule gagnant un salaire moyen est d’un peu plus de 20 %. C’est nettement moins que la charge fiscale de la plupart des autres pays européens.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles le taux d’imposition en Suisse est si élevé. L’une des raisons les plus importantes est que le gouvernement suisse fournit de nombreux services sociaux qui sont financés par les recettes fiscales, notamment les soins de santé, l’éducation et les transports publics.

Le taux d’imposition en Suisse est également faible car l’économie suisse est très efficace. Le gouvernement suisse a mis en place un certain nombre de politiques qui encouragent les entreprises à investir et à créer des emplois. Ces politiques ont contribué à faire de la Suisse l’un des pays les plus prospères de l’Union européenne.

Malgré le faible taux d’imposition, le gouvernement suisse est toujours en mesure de financer un large éventail de services sociaux. Cela est dû au fait que l’économie suisse est très efficace et que le gouvernement suisse a mis en place un certain nombre de politiques qui encouragent les entreprises à investir et à créer des emplois. Il en résulte que le gouvernement suisse est l’un des pays les plus prospères de l’Union européenne.

Malte

Malte

Le taux d’imposition à Malte est très raisonnable, surtout si on le compare à celui d’autres pays européens. Par exemple, le taux d’imposition des sociétés n’est que de 25 %, et le taux d’imposition des particuliers n’est que de 15 %. Cela fait de Malte une destination attrayante pour les entreprises et les particuliers qui recherchent un endroit plus abordable pour faire des affaires ou vivre.

Le système fiscal de Malte est également très simple et facile à comprendre. Il n’existe pas de règles ou de réglementations fiscales compliquées. Il est donc facile pour les entreprises d’opérer à Malte.

Malte est également un pays exempt d’impôts pour de nombreux types de revenus, notamment les dividendes, les intérêts et les redevances. Cela fait de Malte une destination attrayante pour les investisseurs.

Si vous envisagez de créer une entreprise à Malte, ou d’investir à Malte, il vaut la peine de considérer les implications fiscales.

Globalement, le taux d’imposition à Malte est très attractif et en fait une destination idéale pour les entreprises et les particuliers.

Chypre

Chypre

Les taux d’imposition à Chypre sont parmi les plus bas d’Europe. Le taux d’imposition des sociétés n’est que de 12,50 %, et le taux d’imposition des particuliers n’est que de 20 %. Cela fait de Chypre un paradis fiscal attrayant pour les entreprises et les particuliers.

Il existe un certain nombre d’incitations fiscales qui font de Chypre un paradis fiscal attrayant, notamment : un faible taux d’imposition des sociétés, un faible taux d’imposition des personnes physiques et un certain nombre d’allégements fiscaux pour les sociétés.

Le taux d’imposition à Chypre peut atteindre 35 %, mais il existe de nombreux allégements fiscaux et déductions dont vous pouvez profiter. Par exemple, il n’y a pas d’impôt sur les revenus de sources étrangères, et il existe également des zones franches à Chypre. Cela en fait un endroit attrayant pour vivre et travailler.

Saint-Marin

Saint-Marin

Les taux d’imposition actuels de Saint-Marin sont parmi les plus bas d’Europe. Le taux de l’impôt sur le revenu des personnes physiques est de 18 %. L’impôt sur le revenu des sociétés est également faible, à seulement 12,75 %. Et il n’y a pas d’impôt sur les dividendes ou les gains en capital. Cela fait de Saint-Marin une destination attrayante pour les entreprises et les investisseurs.

Saint-Marin a également une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de seulement 20 %. Ce taux est nettement inférieur aux taux de TVA d’autres pays européens. Par exemple, le taux de TVA en France est de 20 %, tandis que le taux de TVA en Italie est de 22 %. Cela fait de Saint-Marin un pays attrayant pour les acheteurs qui recherchent des achats hors taxes.

Dans l’ensemble, les taux d’imposition à Saint-Marin sont très compétitifs. Cela fait du pays une destination attrayante pour les entreprises et les investisseurs. Si vous êtes à la recherche d’une destination fiscalement avantageuse, Saint-Marin vaut vraiment la peine d’être considérée.

Le Luxembourg

Luxembourg

Le Luxembourg dispose d’un régime fiscal très favorable pour les entreprises et les particuliers. Le pays a un faible taux d’imposition des sociétés de seulement 20 %, et le taux d’imposition sur le revenu des personnes physiques est également assez bas, avec une moyenne de seulement 26 %. Il n’y a pas non plus d’impôt sur la fortune au Luxembourg. Tous ces facteurs font du Luxembourg une destination attrayante pour les entreprises et les particuliers qui cherchent à minimiser leurs obligations fiscales.

Le Luxembourg a également conclu un certain nombre de conventions de double imposition avec d’autres pays, qui réduisent encore la charge fiscale des sociétés et des particuliers faisant des affaires au Luxembourg ou avec le Luxembourg. Par exemple, la convention de double imposition entre le Luxembourg et les États-Unis permet aux sociétés basées au Luxembourg de payer un taux d’imposition réduit sur leurs revenus de source américaine.

L'île de Man

L'île de Man

L’île de Man est une petite île située dans la mer d’Irlande, entre la Grande-Bretagne et l’Irlande. Elle est une dépendance de la Couronne britannique et ne fait pas partie du Royaume-Uni. L’île de Man est une juridiction à faible fiscalité, sans impôt sur les gains en capital, sans impôt sur les successions et avec un seul impôt sur les sociétés. Le taux de l’impôt sur le revenu des personnes physiques est de 20 %, et le taux de l’impôt sur les sociétés est de 0 %. Il n’y a pas non plus de TVA ni de droit de timbre. L’île de Man est un endroit idéal pour vivre et travailler. Les gens sont amicaux et les paysages sont magnifiques. Si vous recherchez une juridiction à faible taux d’imposition, l’île de Man est l’endroit idéal pour vous.

    FAQ - Questions fréquentes

    Si vous cherchez à payer le moins d’impôts possible en Asie, il existe quelques pays dans lesquels vous devriez envisager de déménager. Ces pays ont des taxes immobilières plus faibles, ce qui peut vous faire économiser une somme d’argent importante chaque année. Parmi ceux-ci, nous avons : L’île de Man, Le Luxembourg, Saint-Marin, Chypre, Monaco, etc.

    Si vous cherchez à économiser des impôts tout en vivant en Europe, il y a quelques éléments clés à garder à l’esprit. Tout d’abord, n’oubliez pas que chaque pays a ses propres lois et réglementations fiscales. Cela signifie que vous devrez rechercher les règles spécifiques à chaque pays qui vous intéresse. Deuxièmement, n’oubliez pas que vous pouvez profiter des conventions fiscales conclues entre les pays. Ces accords peuvent vous aider à économiser de l’argent sur vos impôts. Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez souvent obtenir une déduction fiscale pour les dépenses liées au travail. En gardant ces éléments à l’esprit, vous pouvez économiser une somme d’argent importante sur vos impôts.

    Voici quelques-uns des pays d’Europe qui paient le plus d’impôts : la France, la Belgique, l’Allemagne, la Grèce, le Danemark, la République thèque.

    Sources utilisées pour la rédaction de cet article

    Expat Immo

    À propos

    Expat' Immo est basé à Singapour et Dubaï. Nous aidons les expatriés à investir dans des immeubles/appartements de rapport en France.